Derniers sujets
» Guilde Blue Minmus
Alliance Left for Dead - Portail I_icon_minitimeDim 7 Sep - 10:06 par Sodombar

» Une chasse au trésor !
Alliance Left for Dead - Portail I_icon_minitimeVen 2 Mai - 8:24 par Vampiruider

» Event Role Play
Alliance Left for Dead - Portail I_icon_minitimeVen 2 Mai - 8:20 par Vampiruider

» Un petit jeu
Alliance Left for Dead - Portail I_icon_minitimeDim 27 Avr - 18:43 par Gugums

» excuse
Alliance Left for Dead - Portail I_icon_minitimeSam 19 Avr - 12:35 par Do-vahkin

» Règlement intérieur
Alliance Left for Dead - Portail I_icon_minitimeVen 11 Avr - 21:30 par Sodombar

» Consignes de candidature
Alliance Left for Dead - Portail I_icon_minitimeMar 8 Avr - 17:05 par Sodombar

»  [COMMENTAIRES] Livre 2: Écrire son histoire
Alliance Left for Dead - Portail I_icon_minitimeSam 5 Avr - 17:48 par Do-vahkin

» [ANNONCE] Sortie des RP
Alliance Left for Dead - Portail I_icon_minitimeSam 5 Avr - 13:15 par Ichimarou

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 14 le Mar 18 Mar - 18:36
Almanax
Conte d'un Xélor.

Ven 4 Avr - 6:22 par Ichimarou

Alliance Left for Dead - Portail Pralud10


Prélude.



Par une journée particulièrement radieuse, Bonta, la ville blanche s'étend à perte de vue. Au seins d'un des plus luxueux quartier, un homme tout de cuir vêtus marche d'un pas nonchalant. En son dos siège un immense marteau, malgré sa barbe blanche, sa carrure ne laisse pas de doutes. Ce n'est pas un disciple d'Enutrof.
Dans une allée, il est soudain rattrapé par une ombre, invisible même en plein jour, la voici à porté !

« Sssshhhhh... Bienvenuhh dans la cité blanchhhh chère.. » D'un geste brutal l'imposant homme ce retourne. « Oh mon petit Spenssour ne commence à  jouer de cette langue ! Dois je te rappeler le caractère secret de notre entretien !? » Il sursaute. « Mais ! » Pas le temps de ce justifier. « Pas de mais ! Si tu commence à te dandiné de la sorte, et piailler comme un serpent, autant exposé nos plans sur la place publique. » Sous son capuchon bleuté, Spenssour semble hésitant. « C'est l'usage messire. » dit il en accélérant le pas derrière les vaste foulés de son interlocuteur.

Arrivé au quartier des bijoutiers, ils empruntent une ruelle entre de riches maisons incrustées de pierreries et les imposantes murailles. Par une petite porte de derrière, ils entrent après s'être assurés seuls.

Superbe battisse de l’extérieur, mais la décoration intérieure illustre encore mieux la fortune de l'habitant. Ils suivent un vaste couloir aux meubles anciens, et arrivent près d'un escalier en colimaçon, tout de marbre, aux balustrades d'or et d'argent. L'étage n'est que plus déconcertant, avec ces dizaines de  miroirs  d'une fine orfèvrerie.  Ils passent une porte d’ébène, face à eux une longue table, et leur hôte dans la pénombre.

Sous son imposante coiffe, il leur fait signe d'une main de s’asseoir : « Bienvenu en mon humble demeure, mon très chère Ha... »  Une servante chute et l'interrompt d'un fracas de …


[ Lecture complète ]

Commentaires: 0

Récit d'une mule

Sam 29 Mar - 10:10 par tetrazepam

Cette histoire conte l'aventure de window, une enutrofette.
Cette récit n'est pas inspiré d'une véritable histoire. C'est une véritable histoire.

Récit d'une mule


Livre 1 : L’ascension d'un prince marchand

Chapitre 1 : Premières mésaventures

Maitre Yakasi  m’accueil dès mon arrivé, je n’ai pas bien compris ce qu’il voulait me voulais, il me dit d'aller parler a un vielle arbres et une jeune pousse, Lycken et Evayée, pour « suivre sa voie ».
Je m’avance sur un pont avec l’intention de découvrir ce monde.
Lycken, un bel enutrof en solomonk assis sur le coté du pont, m’accoste :
-Tiens, encore une jeune âme en vadrouille sur Incarnam.
Je n’apprécie pas de me faire traiter de jeune et je m’en vais. Non mais pour qui il se prend se vieux grincheux ! Comme s'il avait tout vu, tout fait. Pff !
Je m'approche d'évayée:
-Salut ! toi aussi tu viens pour l'aventure?
-Eh bien, pour tout t'avouer je...
-Il y a de plus en plus d'aventurier qui passent... Elle continue son récit que je juge inintéréssant, je décide de la laisser parler dans le vent et de continuer sur ce pont

Une aventurière? MOI? Non mais ou est-ce que je suis tomber ... Je ne rêve que d'une paillote et de me reposer près du feu !

Un peu plus loin sur ma route, je trouve une grande pierre gravée de la légende de rykke errel, un type qui devait être mort bien avant que ce monde fus créé… J'ai beau lire sa légende je n'y trouve rien de bien intéressant. Un guerrier jeune et beau qui mis a ses pieds les plus forts dragons de ce monde, trouva sa princesse... Déjà vu et revu ! Comme si une vielle enutrofette comme moi allait gober ce conte pour enfant. Pff.

Je continue sur ce pont qui parait etre sans fin, mes petites jambes d’énutrofette commencent a s’engourdir.
Je croise tenva lakruche, qui m’explique que l’eau céleste d’incarnam a des vertus curatives … elle adoucit la peau des nymphettes qui se baignent dans ce bassin. Elle m'en refuse …

[ Lecture complète ]

Commentaires: 1

Fightslave Livre I : "La vie est combat"

Mar 25 Fév - 11:00 par Sodombar

Chapitre I : Fils de mongol fier


 

Par un beau Joullier 630, l’ambiance dans le Monde des Douze connaissait une certaine félicité, cela fait déjà quelques mois qu’il n’y avait plus eu un conflit. Le grand Kahn Harry, meneur du clan Fightslave, regroupant un tas de mercenaire avide de combat et de trésor, décida d’octroyer au clan une période de vacance, durant laquelle il ne prendrait plus de contrat.

 

Kahn était un énutrof et fier de l’être, il aimait trois choses au monde, l’argent, le sang et les femmes. Allez savoir dans quel ordre il les préférait. Né orphelin, c’est devenu un solitaire par nature. C’est donc seul qu’il alla en vacances, laissant son clan se débaucher dans les tavernes et autres maisons de joie. Ce qui est sûr, c’est que Kahn ne faisait confiance qu’en une seule et unique chose, l’argent. Persuadé que seul ce dernier ne le tromperait jamais.

 

Kahn profita du calme qui régnait et des vacances qu’il bénéficiait pour rechercher ses origines. Il n’avait que pour seul indice, l’arc Hanne qu’il avait depuis sa naissance. En observant attentivement l’arc de plus près, il vit une inscription, il était écrit : “Robiney Deboizé”. Nul doute, il devait s’agir de la signature du sculpteur. Pas une minute à perdre, il sauta sur sa monture et fonça à l’atelier sculpteur le plus proche.

 

Ayant investi le repaire du clan dans le village dévasté de Gisgoul, il fit route à travers les Landes de Sidimote afin de se rendre dans la terrible cité de Brâkmar. En route, il croisa un de ses compagnons complètement ivre, il s’agissait d’un de ses meilleurs guerriers, Chū le pandawa. Il indiqua à son patron, que tout le clan appelé “Papa”, qu’une taverne non loin d’ici faisait de l’excellent lait de bambou. Kahn lui demanda alors : « Comment ce fait-il que tu sois ivre avec du lait de bambou ? » Quelques minutes de réflexion et il en conclut qu’il a encore du …


[ Lecture complète ]

Commentaires: 4

Juillet 2019
LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    

Calendrier Calendrier

Statistiques
Nous avons 47 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Poivron-Noir

Nos membres ont posté un total de 596 messages dans 59 sujets